Programme

Trois institutions sont repensées par des artistes et des personnes hors du secteur de l’art lors de séries d’événements publiques permettant de reconfigurer les institutions qui les accueillent. La première à Expérimenter une Transformation Institutionnelle sera Idensitat à Barcelone (Espagne) en septembre 2020, puis Minitremu à Targu-Mures (Roumanie) en novembre 2020 et enfin la Fondation Bottari Lattes de Turin (Italie) en janvier 2021. L’objectif d’ETI est d’analyser des transformations que ces programmations auront produites ou non sur l’institution. L’ensemble du projet fera l’objet d’une restitution lors d’un forum à Paris en septembre 2021.

Les phases

Le déroulement d’ETI se divise en neuf phases :

1. Rassemblement de tous les partenaires en vue de définir les lignes d’expérimentations spécifiques à chacune des institutions partenaires.

2. Chaque spécificité amène à un choix d’artistes et de leurs partenaires extérieurs hors art, avec lesquels l’institution collaborera. Ils composent à eux trois le consortium.

3. Lors d’une résidence chaque conseil élabore des pistes pour la programmation en fonction de la nature de la pratique de l’artiste et de son partenaires extérieur. Il en émerge l’articulation de l’institution d’art avec les acteurs extérieurs.

4. Le conseil élabore une programmation-pilote en rapport avec les leviers d’expérimentations du projet et la thématique spécifique d’application propre à l’institution.

5. En parallèle de l’élaboration de cette programmation, un suivi est organisé entre l’institution hôte, l’artiste sélectionné et le chef de file. Ils se concentrent respectivement sur la relation de l’institution avec l’artiste et sa pratique, l’intégration de l’artiste aux fonctions décisionnelles de l’institution, le respect des conditions de l’expérimentation.

6. L’institution hôte et l’artiste sélectionné présentent à l’équipe du chef de file la programmation élaborée. Si certains ajustements sont souhaitables, l’échange se conclut par la validation d’une programmation entre l’institution hôte et l’artiste sélectionné.

7. Réalisation de la programmation au sein de l’institution hôte et de l’artiste sélectionné.e en présence de l’ensemble des institutions partenaires. La mise en oeuvre de la programmation s’inscrit dans une analyse des effets sur l’institution en question et des transformations du rapport de l’institution hôte avec son audience. Ce travail collaboratif reprend les spécificités de chacun des partenaires engagés.

8. Rédaction d’un compte-rendu de la programmation.

9. La dernière étape vise à repérer un changement institutionnel effectif ou non. Si l’expérience est concluante il s’agira pour la seconde institution de reprendre la transformation opérée pour son compte.